Que faire des djihadistes français en Syrie et en Irak ? – La Croix – 04/12/2017

Malgré l’effondrement de Daech en Syrie et en Irak, de nombreux combattants étrangers s’y trouvent toujours. Ils représentent un casse-tête juridique, diplomatique et sécuritaire majeur pour les pays occidentaux. La France, qui dénombre encore près de 700 adultes et plus de 400 mineurs sur place, dont certains ont été faits prisonniers durant les derniers mois, a pour le moment fait le choix de ne pas les rapatrier.
par Marie Boëton et Flore Thomasset, publié dans La Croix le 4 décembre 2017

Vous pouvez télécharger le fichier pdf ici : (PDF, 578KB)