Une kiné condamnée à de la prison avec sursis pour abus de faiblesse en induisant de « faux souvenirs » – AFP – 23/05/2017

Une kinésithérapeute a été condamnée mardi à un an de prison avec sursis et 20.000 euros d’amende, et plus de 300.000 euros de dommages et intérêts, pour avoir soutiré des sommes considérables à des patientes qui ont décrit un mécanisme d’emprise via de « faux souvenirs induits ». Publié par l’AFP le 23 mai 2017

Suite

Une kiné jugée pour avoir induit de faux souvenirs – AFP – 20/02/2017

Le procès d’une kinésithérapeute, soupçonnée d’avoir induit de faux souvenirs à ses patients afin de leur soutirer des sommes considérables, s’est ouvert ce 20 février à Paris. L’une de ses patientes en est venue à accuser son père de viol, une autre s’étant persuadée que sa mère dirigeait un réseau pédophile. Publié par l’AFP le […]

Suite