La première Femen condamnée pour « exhibition sexuelle » relaxée en appel – AFP – 12/01/2017

La première militante des Femen à avoir été condamnée en France pour exhibition sexuelle a été relaxée, jeudi 12 janvier en appel de ce délit, mais a, en revanche, été condamnée à 600 euros d’amende pour avoir dégradé une statue de cire du président russe, Vladimir Poutine.

Publié par l’AFP le 12 janvier 2017
Femen-Relaxe-Marie-Dose-avocat-AFP-120117