Affaire Boulin – La justice rouvre le dossier – France Info – 10/09/2015

La justice rouvre le dossier Robert Boulin, ministre du Travail retrouvé mort en 1979
Diffusé par la Rédaction de France Info le 10 septembre 2015 à 18H57 mis à jour à 19H57

[audio:https://www.marie-dose-avocat.com/AUDIO/Affaire-Robert-Boulin-Marie-Dose-avocat-France-Info-100915.mp3]

– Cliquez pour écouter

EXCLUSIF | Le corps de Robert Boulin, alors ministre du Travail, avait été retrouvé dans un étang de la forêt de Rambouillet en 1979. Une première information judiciaire avait conclu à un suicide, mais sa fille a toujours été persuadée qu’il s’agissait d’un assassinat. Le parquet de Versailles a ouvert une nouvelle information judiciaire, a appris le service Enquête/investigation de Radio France.

36 ans plus tard, la justice a décidé de rouvrir le dossier Robert Boulin. C’est une information judiciaire pour “arrestation, enlèvement et séquestration suivi de mort ou assassinat” de Robert Boulin”, qui a été ouverte par le Tribunal de grande instance de Versailles. Cela veut dire qu’un juge d’instruction va reprendre le dossier.

Les faits remontent au 30 octobre 1979 : Robert Boulin était alors ministre du Travail. Son corps avait été retrouvé dans 50 centimètres d’eau dans un étang de la forêt de Rambouillet. Malgré les multiples anomalies, l’enquête a d’abord conclu à un suicide. Dans les années 80, la famille Boulin dépose plainte pour homicide volontaire. Un non-lieu est finalement rendu en 1992. Mais la fille du ministre, Fabienne Boulin, n’a cessé de se battre pour relancer le dossier. Deux demandes de réouverture se sont soldées par un échec.

“Une grande victoire”

 En mai dernier, Fabienne Boulin a déposé une ultime plainte auprès de la doyenne des juges de Versailles, se basant notamment sur un témoignage révélé par Benoît Collombat, journaliste du service Enquête/investigation de Radio France. Un témoin qui dit avoir vu Robert Boulin dans son véhicule, avec deux individus, dont l’un au volant de sa voiture, juste avant sa mort. C’est donc l’une des affaires les plus obscures de la Ve République qui est relancée.

C’est une grande victoire pour Fabienne Boulin et sa famille“, réagit sur France Info Marie Dosé, l’avocate de la fille de Robert Boulin. “Nous attendions qu’un magistrat indépendant reprenne les zones d’ombre de l’affaire“, dit-elle, espérant que l’instruction mène à “la vérité“.