Affaire Dassault/Fatah-Hou – Assises de l’Essonne – Le 12/13 – France 3 – National – 10/05/2016

L’ombre de Serge Dassault plane sur un procès pour tentative d’assassinat
Diffusé

Un proche de l’ancien maire de Corbeil-Essonnes est jugé ce mercredi devant la cour d’Assises d’Evry. Il avait tenté d’assassiner un homme pour un contentieux lié à des achats de votes présumés aux éléctions municipales.

Toute la famille de l’accusé est présente pour le soutenir. Ce mardi 10 mai, Younès Bounouara comparaît devant la cour d’assises d’Évry. L’homme de 42 ans est accusé d’avoir tenté assassiné Fatah Hou, un boxeur, originaire comme lui d’une cité sensible de Corbeil-Essones. La ville fut longtemps dirigée par le milliardaire Serge Dassault. L’ancien maire est soupçonné d’avoir fait de ces deux caïds de cité, ses hommes de main.

Un don de deux millions d’euros “à but humanitaire”

L’ancien sénateur de Corbeil-Essones aurait versé d’énormes sommes d’argent à ses hommes de main qui les distribuaient dans les quartiers pauvres en échange de bulletins de vote. Serge Dassault aurait également offert la somme de deux millions d’euros à Younès Bounouara, ce qui aurait déclenché la discorde. Selon l’avocat de ce dernier, il s’agissait d’un don à but humanitaire. “C’est un don qui permet de financer une usine d’embouteillage d’eau en Algérie. C’est la générosité d’un homme qui est extrêmement riche”, avance Me David-Olivier Kaminski. Pour la partie civile pourtant, c’est bien l’argent de Serge Dassault qui a perverti ces jeunes de cité et qui les a convaincus de passer à l’acte. Dans cette affaire, l’ancien maire de 90 ans est convoqué comme simple témoin. Ses avocats ont déjà fait savoir qu’il ne viendrait pas.