Affaire de Tarnac – “C’est le désaveu de l’instrumentalisation politique sur le judicaire” – France 3 Limousin – 09/08/2015

Marie Dosé, avocate de Julien Coupat : “c’est le désaveu de l’instrumentalisation politique sur le judicaire”
Par Louis Mbembe – Publié le 09/08/2015 | 20:19, mis à jour le 09/08/2015 | 23:45

L’affaire de Tarnac a connu, le 8 août, un tournant judiciaire majeur : l’abandon de la circonstance aggravante “d’entreprise terroriste”  à l’encontre de Julien Coupat et des autres accusés. Marie Dosé, avocate de Julien Coupat a exprimé, ce dimanche, son sentiment concernant cette décision.

Il n’est plus question de terrorisme dans l’affaire de Tarnac. Julien Coupat et les autres accusés sont renvoyés devant le tribunal correctionnel pour “association de malfaiteurs”. Ainsi en a décidé la juge d’instruction en charge du dossier. Une satisfaction au goût amer pour Marie Dosé, avocate de Julien Coupat, l’un des mis en cause.

 Nous somme heureux que la qualification “d’entreprise terroriste” soit écartée mais il aura fallu attendre 7 ans pour que le droit s’applique. Nous sommes un peu partagés.

Pour l’avocate, qui n’envisage pas que le parquet revienne sur cette décision au risque de “s’humilier”, tout reste à faire puisqu’il “reste encore des infractions à juger et une innocence pleine et entière à obtenir” devant le tribunal correctionnel. Retrouvez ici l’interview intégrale de Marie Dosé.

 

france3_logo-600

[audio:https://www.marie-dose-avocat.com/AUDIO/affaire-de-tarnac-marie-dose-avocat-fr3-080815.mp3]

– Cliquez pour écouter

  Interview téléphonique de Marie Dosé, avocate de Juliien Coupat par Maxence Regnault