Justice : “Filmer les débats porte atteinte à leur sérénité”, fustige une avocate – RTL – 14/04/2021

Me Marie Dosé, avocate au barreau de Paris, a vivement critiqué le “projet de loi pour la confiance dans l’institution judiciaire” d’Éric Dupond-Moretti en estimant que “cette réforme porte atteinte au droit à l’oubli”.

Invitée de RTL Midi –  Présenté par Christelle Rebière – Diffusé sur RTL le 14 avril 2021

 

– Cliquez pour écouter.

Présenté ce mercredi 14 avril en conseil des ministres, le “projet de loi pour la confiance dans l’institution judiciaire” du garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti est fraîchement accueilli par les avocats. Parmi les mesures controversées figure l’enregistrement de toutes les audiences qui pourront ensuite passer à la télévision, vraisemblablement sur une chaîne du service public. Selon Me Marie Dosé, avocate pénaliste au barreau de Paris, “filmer les débats portent atteinte à leur sérénité”.

“Je ne comprends pas la vertu pédagogique qui nous est assénée sur ce projet”, fustige l’avocate qui regrette l’idée de “faire entrer chez soi une audience sans en connaître les tenants et les aboutissants“. Me Marie Dosé estime que “ce n’est pas en diffusant des audiences à la télévision qu’on fera œuvre de pédagogie”.

L’enregistrement des audiences entraînerait selon elle “un risque de starification des acteurs judiciaires et notamment des avocats“, en tombant dans “la justice spectacle”. “Il y a aussi le risque de figer les victimes dans leur douleur et les accusés dans leurs fautes” a-t-elle indiqué en s’inquiétant également que “cette réforme porte atteinte au droit à l’oubli“.