Que faire des enfants de jihadistes ? – Invitée de Ça vous regarde – LCP – 24/03/2021

Que faire des enfants de jihadistes ?
Invitée de “Ça vous regarde” – Débat animé par débat, animé par Myriam Encaoua – Diffusé sur LCP le 24 mars 2021 – Durée 00h40

C’est un combat qui l’a en partie conduit à quitter la majorité parlementaire en mai dernier. Fin février, le député Hubert Julien-Laferrière (NI) s’est rendu en Syrie avec l’avocate Marie Dosé pour visiter les camps où sont retenues les femmes et les enfants des djihadistes français. Environ 150 adultes et 200 enfants français y survivent dans des conditions humanitaires particulièrement préoccupante. Il y a un an, alors qu’un rapatriement global était à l’étude, l’Élysée avait, sous la pression de l’opinion, stoppé net le retour de ces familles. A ce jour, seuls 35 enfants de djihadistes français ont pu revenir en France, l’État décidant de ces rapatriement au cas par cas. Le retour de ces enfants est-il souhaitable ? Ne doit-on pas craindre que leur radicalisation soit irréversible ? De quel imbroglio géopolitique ces familles sont-elles l’objet ?

Invités :
– Fil rouge : Marie Dosé, avocate pénaliste au barreau de Paris
– Hubert Julien-Laferrière, député NI du Rhône
– Dorra Mameri-Chaambi, , docteure en science politique, spécialiste de l’islam en France et en Europe

LE GRAND ENTRETIEN / Marie Dosé : avocate à contre-courant
Elle s’est illustrée à travers des affaires médiatiques celle de l’attentat de Karachi, ou encore du sabotage de Tarnac. Marie Dosé est sur tous les fronts. Quand elle ne plaide pas pour les familles parties combattre au côté de l’Etat islamique en Syrie, l’avocate pénaliste monte au créneau pour défendre le droit des accusés en matières d’atteintes sexuelles et dénonce le « populisme pénal » des politiques. Longtemps exclues de ces grandes affaires, les avocates ont-elles enfin gagné leurs lettres de noblesse ?