Djihadistes : pourquoi la France ne rapatrie que les orphelins et « au cas par cas » – Le Journal du Dimanche – 18/03/2019

Cinq enfants de djihadistes français ont été rapatriés vendredi. Mais pour les autorités françaises, il n’est plus question de rapatrier les enfants dont la mère ou le père est présent à leurs côtés dans les camps kurdes. Des problèmes juridiques et le maintien d’une partie des troupes de la coalition internationale sur place ont conduit Paris à privilégier le statu quo pour ces familles françaises.
Par Marianne Enault – Publié dans Le Journal du Dimanche le 18 mars 2019

Vous pouvez télécharger le fichier pdf ici : (PDF, 687KB)