Rapatriement d’enfants de jihadistes français : « On fabrique des bombes à retardement si on les laisse là-bas ! » s’emporte une avocate – France Info – 29/03/2019

Marie Dosé, qui représente des familles d’enfants prisonniers au Kurdistan, souhaite que les procédures de rapatriement soient accélérées. Sur un plan humanitaire, d’abord, mais aussi sécuritaire.
Publié sur FranceInfo.fr le 29 mars 2019

Vous pouvez télécharger le fichier pdf ici : (PDF, 227KB)