Enfants de jihadistes retenus en Syrie : une avocate dénonce “la justice”, qui traite leurs familles “comme des criminels parce qu’elles “se refusent de les laisser mourir” – France Info – 30/09/2020

29 personnes ont été placées en garde à vous mardi soupçonnées de “financement du terrorisme”. Selon l’avocate, elles ont envoyé de l’argent pour aider les enfants à survivre dans les camps “où l’aide humanitaire et l’accès aux soins sont presque complètement inexistants. Publié sur le site de France Info le 30 septembre 2020

Suite

Tribunal de Tarbes : est-ce un délit de poser nue devant la grotte de Lourdes ? – France Bleu – 26/06/2020

L’artiste Deborah de Robertis comparaissait ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Tarbes pour exhibition sexuelle. En août 2018, la Franco-luxembourgeoise s’était présentée nue devant la grotte du sanctuaire de Lourdes. Le jugement sera rendu le 6 août. Par Suzanne Shojaei – Publié sur le site de France Bleu Béarn le 26 juin 2020

Suite

Des avocats plaident pour « le rapatriement en France » de tous les enfants de jihadistes français et de leurs mères retenus dans les camps en Syrie – France Info – 23/06/2020

Au lendemain du rapatriement de dix enfants de jihadistes français retenus dans des camps de déplacés sous contrôle kurde en Syrie, sept avocats plaident dans une tribune publiée mardi sur franceinfo pour le retour en France, avec leurs mères, des enfants français qui sont toujours retenus dans ces camps.  Publié sur le site de France […]

Suite

Rapatriement d’enfants de jihadistes : « Certains pays prennent leurs responsabilités, en France on en est très loin », déplore une avocate – France Info – 27/12/2018

Maître Marie Dosé, avocate pénaliste, qui défend plusieurs femmes qui ont rejoint le groupe État islamique, salue la décision de la justice belge d’ordonner le rapatriement de six enfants et critique les « positions chaotiques » de la France sur le sujet. Publié sur FranceInfo.fr le 27 décembre 2018

Suite

« Pour rester en Syrie, Lafarge a financé Daech et sacrifié ses salariés syriens » – Causeur – 06/08/2018

D’après les révélations du Monde, de juillet 2012 à septembre 2014, le groupe cimentier français Lafarge aurait maintenu son usine syrienne de Jalabiya en payant un tribut à divers groupes djihadistes dont l’État islamique. Poursuivi pour complicité de crimes contre l’humanité et travail incompatible avec la dignité humaine, Lafarge doit aujourd’hui prendre des comptes. Entendu […]

Suite
Politique de confidentialité et de protection des données