Tarnac ou l’arnaque de la lutte antiterroriste – Libération – 29/06/2015

En qualifiant le groupe de Tarnac de terroriste, la justice française diabolise et hyper-criminalise son action. Or, les États, depuis des siècles, sont restés impuissants à s’accorder sur la définition du mot. Et heureusement !
Par Marie Dosé et William Bourdon
Publié dans Libération le 29 juin 2015

Vous pouvez télécharger le fichier pdf ici : (PDF, 1.1MB)