Une kiné jugée pour avoir induit de faux souvenirs – AFP – 20/02/2017

Le procès d’une kinésithérapeute, soupçonnée d’avoir induit de faux souvenirs à ses patients afin de leur soutirer des sommes considérables, s’est ouvert ce 20 février à Paris. L’une de ses patientes en est venue à accuser son père de viol, une autre s’étant persuadée que sa mère dirigeait un réseau pédophile. Publié par l’AFP le […]

Suite
Politique de confidentialité et de protection des données